« C’est dur d’échouer à deux points », regrette Blanc-Mappaz (Grenoble)

Steeve Blanc Mappaz

Steeve Blanc-Mappaz (3e ligne de Grenoble battu par Montpellier 20-18): « Ce qui était important avant le match, c’était notre histoire très importante depuis le début et ce que nous y laisserions. Il fallait tout donner pour se donner le meilleur souvenir possible après tout ce que nous avons vécu. Nous aurions voulu terminer sur une montée pour marquer l’histoire du club. Ce n’est pas le cas.

C’est dur d’échouer à deux points mais il y a beaucoup de fierté d’avoir vécu tout cela. Il faut retenir l’aventure humaine, nous sommes passés par toutes les émotions. Nous nous étions bien remobilisés après la finale perdue (contre Vannes). Ce n’est pas un hold-up mais Montpellier est une équipe pragmatique. Notre problème depuis plusieur saisons est de tuer le match quand il le faut, à tenir ces ballons. Il faut mettre les occasions. Ils ne sont pas venus souvent dans notre camp mais quand ils sont venus, ils nous ont mis à la faute ».

© 2024 AFP

Nous avons besoin de vous ! Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez nous soutenir (c’est gratuit) en nous ajoutant à vos favoris sur Google News.

Cliquez ici pour le faire maintenant.