De la Fuente prévient : « Respecter les Français »

Jeronimo de la Fuente

Le match entre l’Argentine et la France, prévu ce samedi à Mendoza, s’annonce intense malgré une équipe de France remaniée. Jeronimo de la Fuente, centre international argentin évoluant à Perpignan, a exprimé son anticipation et son respect pour l’équipe adverse.

« C’est notre premier match après la Coupe du monde, et il est important pour la France où j’ai des amis », a déclaré de la Fuente. Conscient que les Bleus joueront sans certaines de leurs stars habituelles, le joueur de Perpignan voit en cela une opportunité pour les jeunes français de se démarquer. « Ce sont des joueurs de Top 14, ils vont vite et mettent de l’intensité. Bien sûr, ce sera une équipe différente, mais c’est costaud aussi. »

De la Fuente, qui a été recruté à Perpignan par Patrick Arlettaz, un coach qu’il estime beaucoup, a évoqué la difficulté d’affronter une équipe dont les joueurs évoluent régulièrement dans le championnat français. « On connaît l’équipe de France, beaucoup d’entre nous jouent face à eux régulièrement. On sait donc à quoi s’attendre. Ça va être difficile. »

Le joueur a également souligné la pression supplémentaire liée au fait de jouer à domicile. « Il y a un peu plus de pression de jouer à domicile mais c’est un match de rugby. Les joueurs qui sont là ne sont pas nuls. Ils sont très bons, c’est pour ça qu’ils sont en équipe de France. Il faut les respecter. »

Le sélectionneur argentin Felipe Contepomi n’a pas apporté de grands changements depuis Michael Cheika, misant sur la continuité. De la Fuente a insisté sur la nécessité pour son équipe de maintenir ses standards habituels.

Fabien Galthié, le sélectionneur français, a nommé sept joueurs sans sélection dans son XV de départ, notamment Hugo Auradou (20 ans), Théo Attissogbé (19 ans), Lester Etien (29 ans), Antoine Frisch (28 ans), Oscar Jégou (21 ans), Lenni Nouchi (20 ans), et Jordan Joseph (23 ans). Un huitième novice, Mickaël Guillard (23 ans), commencera sur le banc.

Le match de samedi sera suivi d’un affrontement contre l’Uruguay à Montevideo le 10 juillet, puis d’un nouveau duel contre l’Argentine à Buenos Aires trois jours plus tard. Ces rencontres seront déterminantes pour les deux équipes dans leur préparation pour les futurs défis internationaux.

De la Fuente conclut avec un avertissement : « C’est différent sans Dupont, sans Ntamack, mais c’est une opportunité à saisir pour les autres joueurs. Nous devons faire le nécessaire pour gagner et respecter chaque adversaire sur le terrain. »