L’UBB se régale et met fin à la disette tricolore face aux Anglais

Bordeaux-Bègles a redoré samedi le blason du rugby français sur la scène continentale en dominant logiquement Bristol (36-17), pour le premier succès tricolore face aux clubs anglais lors de cette édition de Champions Cup

Reçue 10 sur 10 et déjà presque qualifiée. Emballante il y a une semaine au Connacht (41-5), la « patrouille de France » de l’UBB a refait le show et Chaban s’est régalé devant les multiples combinaisons et prises d’intervalles donnant le tournis aux Bears.

Ils étaient pourtant venus en Gironde avec le statut de co-leader de la poule et en alignant de jeunes pousses, la charnière Worsley-Wolstenholme notamment, alors que nombre de cadres étaient restés au bercail (Genge, Sinkler, Randall, Sheedy, Malins ou Vakatawa). 

Sur le papier, Bristol, 8e de Premiership et vainqueur à l’arraché du LOU (36-34) en ouverture au terme d’une match spectaculaire (11 essais inscrits), valait sûrement mieux que cet adversaire devenu sparring-partner du fait du talent local. 

Les Bordelais avaient déjà croisé Bristol en demi-finale de Challenge Cup à l’automne 2020 et en huitièmes de Champions Cup le printemps suivant. 

C’est le capitaine exemplaire Maxime Lucu qui a montré la voie au terme d’une relance de 80 mètres ponctuée par une accélération décisive de Damian Penaud (5e). 

L’ancien Clermontois, nouveau finisseur attitré de l’UBB, a poursuivi sa moisson. Il a d’abord été altruiste pour servir d’une longue sautée Louis Bielle-Biarrey (17e) alors qu’il aurait sûrement pu conclure tout seul, avant d’ajouter une unité à son capital essais (9 en 5 titularisations) en se frayant le passage entre trois adversaires dépassés (33e). Il a été élu homme du match. 

Pour l’obtention du bonus offensif, c’est le seul étranger de la ligne de trois-quarts alignée, Ben Tapuai, qui s’y est collé en enrhumant au passage Kalaveti Ravouvou (29-3, 56e), sorti blessé peu après. 

Le cinquième point bien au chaud, la place de leader confortée, les hommes de Bru ont alors relâché un peu leur étreinte défensive, jusque là très solide, et vu Bristol marquer deux fois par les entrants James Dun et Oscar Lennon. 

Entre ces deux réalisations, le remplaçant de Lucu, le joker médical Théo Nanette, s’est lui aussi fait plaisir au relais d’Antoine Miquel (67e).