proD2: CARCASSONNE , cinq changements dans le groupe pour Nevers

Daniel BOETSCH

Ce vendredi soir pour le compte de la dixième journée du championnat, l’US Carcassonne se rend à Nevers, équipe qui connaît un début de saison difficile. Les Neversois restent en effet sur deux défaites à domicile, contre Vannes et Perpignan, mais espèrent redresser la barre contre Carcassonne, une équipe qui n’a jamais gagné à Nevers. De leur côté, même s’ils savent que la tâche sera difficile, les Carcassonnais espèrent bien ramener quelque chose de la Nièvre, le huis clos évitant la présence de ce 16ème homme redoutable qu’est le public du Pré Fleuri.

C’est donc une équipe ambitieuse composée par Christian Labit l’entraineur Carcassonnais. Quelques modifications dictées par les blessures ont été apportées dans le groupe, cinq joueurs partent et cinq autres arrivent. Juste sorti de l’infirmerie Rynard Landman fait son retour dans le groupe en seconde ligne mais il sera sur le banc où il sera accompagné par Christ. Van der Merwe. L’absence de Bakary Meïté permet de positionner Clément Doumenc en numéro 8, poste qui semble lui convenir, le troisième ligne Tiuke Mahoni fera partie des remplaçants. La charnière sera celle alignée à Biarritz avec Martin Page Relo et Baptiste Mouchous, sur les ailes on retrouve les deux “petits nouveaux” Harry Glover (deux essais à son actif) et Deion Mikessel. Sur le banc qui sera en 6 – 2 on note le retour a la compétition de Maxime Castan et la présence de l’habituel capitaine Andreï Ursache.

Coup d’envoi vendredi 20 novembre au stade du pré fleuri à Nevers.

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

proD2: La compo de Nevers pour affronter Carcassonne.

Sur le dernier bloc l’USON n’a comptabilisé qu’une seule victoire, certes à l’extérieur contre Mont – de – Marsan mais aussi deux défaites à domicile contre Perpignan et Vannes qui comptent quand même parmi les cadors du championnat. L’Uson aimerait bien connaitre à nouveau le gout de la victoire car […]