ProD2: Commission de discipline: un Narbonnais et un Neversois sanctionnés

Daniel BOETSCH

Sorti sur carton rouge à la 40ème minute du match opposant Narbonne à Grenoble, le capitaine narbonnais Flavien NOUHILLAGET qui avait chargé un adversaire au sol venant de marquer un essai est passé devant la commission de discipline ce mercredi 8 décembre. Il vient d’être reconnu responsable « d’acte de brutalité contraire à l’esprit sportif« . Il encourait une suspension de huit semaines, cependant étant donné son casier disciplinaire la sanction a été augmentée d’une semaine et après prise en compte de sa reconnaissance de culpabilité et l’expression de remords, la sanction a été réduite de quatre semaines. En conséquence, le troisième ligne narbonnais est suspendu pour cinq semaines, il ne sera requalifié que le lundi 17 janvier 2022.

Sur citation de Pierre Bru arbitre central de la rencontre Nevers/Bourg en Bresse, la commission de discipline examinait le cas de Romaric CAMOU. Il était reproché à l’ailier neversois « un contact physique avec un officiel de match dans le cours du jeu », fait survenu à la dixième minute du match. Romaric Camou a été reconnu responsable « d’action contre un officiel de match« . Il encourait une suspension de six semaines cependant après prise en compte des circonstances atténuantes (reconnaissance de la culpabilité, casier disciplinaire vierge, expression de remords, jeunesse et inexpérience), la sanction a été réduite de trois semaines. En conséquence, l’ailier de Nevers est suspendu trois semaines il ne sera donc requalifié que le samedi 8 janvier 2022.

Commenter cet article

Next Post

Rugby-Nationale, Simon VEYRAC (Albi) avant Bourgoin : "Il faut qu'on se retrouve et qu'on se rachète de ce match." (J12)

A l’image de ses coéquipiers, le 3e. ligne du SCA Simon VEYRAC, a hâte d’évacuer la contre-performance de la semaine passée à domicile face ( Soyaux-Angoulême). Au delà de la lourde défaite (30/10), c’est le non-match livré par les « Jaune et Noir » qui a déclenché l’ire du public Albigeois. Ce […]