ProD2/ Grenoble: Opération qualification

Dans sa communication le club du FCG place ce match contre Carcassonne comme celui de la qualification. En effet, à deux journées de la fin du championnat, le classement du Pro D2 est quasiment établi.  Il ne reste plus qu’à attribuer les derniers tickets soit pour les phases qualificatives, soit pour se maintenir. Actuellement sixième avec cinq points d’avance sur le septième qui n’est autre que Carcassonne, Grenoble doit absolument vaincre les Audois pour décrocher sa place dans le Top 6. Seulement voilà, Carcassonne, l’invité surprise à la bagarre pour le dernier strapontin, espère bien jouer les trouble-fête, ce qui ne serait pas pour déplaire au manager carcassonnais, Christian Labit, qui sait que, quoi qu’il arrive, son objectif de la saison a été atteint et, de fort belle manière. Pour l’entraîneur des Jaune et Noir, habitué aux matchs à très forts enjeux, il appréhende la rencontre l’esprit tranquille comme il a pu le signaler dans Rugbyrama «Le match contre Grenoble va être déterminant. On ne va pas penser à la qualification, ni aux phases finales avant de gagner ce match. En tout cas il y a de l’envie, donc il y a de l’espoir ! On est capable d’aller chercher quelque chose chez eux ! Ça serait exceptionnel de s’octroyer le droit d’aller gagner à Grenoble, les garçons le méritent. » 

Si du côté de Carcassonne, le match contre Grenoble est placé sous le signe du mérite et des récompenses pour terminer la saison en beauté, du côté des Isérois, les joueurs, les dirigeants, le staff placent le match sous le signe impérieux de la qualification pour atteindre un des objets de la saison, et qui pour l’heure n’est pas encore atteint. Pour le capitaine grenoblois, Steeve Blanc-Mappaz, qui connaît tout le chemin parcouru depuis janvier alors que Grenoble était très loin de la qualification, il pense qu’il est temps de valider enfin tout le travail accompli pour se qualifier : « on n’a pas fait ce travail pour rien, on a tous envie de se qualifier. Tout doucement, cela commence à monter, il ne faut pas se mettre la pression. Ce sera un match important, mais il faut rester calme. Il faut être sûr de ce que l’on va proposer. On ne prend pas Carcassonne à la légère, c’est une très belle équipe. On sait que c’est un match important, il ne faut pas se mettre plus de pression que cela non plus. Mais, voilà, pour le groupe, pour tous ceux qui nous suivent, pour le staff, on va tout faire pour se qualifier. »

Cependant, depuis, une bonne dizaine de jours, la Covid-19 qui a atteint une partie de l’effectif grenoblois, a sérieusement perturbé les entraînements et le match contre Vannes a déjà été reporté deux fois. Ainsi, Grenoble devra enchaîner trois matchs en huit jours pour aller chercher la qualification, et espère bien atteindre cet objectif le plus tôt possible, et pourquoi dès jeudi soir. Voici la composition du FCG en image.

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Top 14 ( Castres ) : retour de Rory Kockott

Castres, 5 mai 2021 (AFP) – Echos avant le match du Top 14 Castres-Lyon qui aura lieu vendredi: Castres: retour de Rory Kockott. Les Castrais récupèrent leur demi de mêlée Rory Kockott, suspendu lors de la dernière rencontre à Bayonne. L’ailier Martin Laveau, les piliers Lucas Pointud, Tudor Stroe et […]