proD2, Commission de discipline : les sanctions sont tombées et elles sont lourdes

Daniel BOETSCH

Ce mercredi 20 janvier la commission de discipline avait décidé d’entendre quatre joueurs et un président de club, elle vient de rendre publique les sanctions frappant les cinq convoqués.

L’Ailier de Nevers, Josaia Raisuqe à la toute fin du match opposant Nevers à Béziers, a pris sous les aisselles l’arbitre de la rencontre Mr Laurent Millote et l’a soulevé en l’air, marquant ainsi sa joie d’avoir gagné. Josaia Raisuqe est reconnu responsable d’ “Action contre un officiel de match” et notamment de “Manquer de respect envers l’autorité d’un officiel de match” C’est le degré supérieur de l’échelle de gravité, soit une suspension de six semaines. Cependant après prise en compte des facteurs aggravants (casier disciplinaire), la sanction a été augmentée d’une semaine et compte tenu des circonstances atténuantes (reconnaissance de la culpabilité, expression de remords), la sanction a été réduite de deux semaines. Josaia Raisuqe a donc été suspendu pour cinq semaines.

Le seconde ligne de Nevers, Thomas Ceyte qui avait sur un ruck fait basculer à la verticale un joueur de Béziers à été a été reconnu responsable de ” jeu dangereux dans le cadre d’un ruck et notamment retourner un adversaire de manière dangereuse.” C’est le degré moyen de l’échelle de gravité qui a été retenu, soit une suspension de six semaines. mais compte tenu des circonstances atténuantes, la sanction a été réduite de trois semaines. Par conséquent, Thomas Ceyte est suspendu trois semaines.

Lors de la rencontre opposant Oyonnax à Grenoble, le troisième ligne oyonnaxien  Joshua Strauss a dangereusement percuté avec l’épaule un joueur adverse ce qui lui a valu un carton rouge. La commission de discipline vient de le reconnaitre responsable de “Jeu dangereux et de charger ou faire tomber un adversaire porteur du ballon sans tenter de saisir ce joueur“. C’est le degré moyen de l’échelle de gravité, soit une suspension de six semaines. Cependant compte tenu des circonstances atténuantes, la sanction a été réduite de trois semaines. Par conséquent Joshua Strauss est suspendu trois semaines.

Lors de la rencontre opposant Biarritz à Valence Romans , Dave O’Callaghan troisième ligne de Biarritz a effectué un plaquage haut sur un adversaire. ce qui lui a valu un carton rouge. La commission de discipline vient de le reconnaitre responsable de “Jeu dangereux” et notamment de “charger ou faire tomber un adversaire porteur du ballon sans tenter de saisir ce joueur“. C’est le degré moyen de l’échelle de gravité, soit une suspension de six semaines. Compte tenu des circonstances atténuantes, la sanction a été réduite de trois semaines. Par conséquent, Dave O’Callaghan est suspendu trois semaines.

Enfin le comportement du président de Biarritz, Jean Baptiste Aldigé avait été signalé par le représentant fédéral à la fin du match opposant Biarritz à Valence Roman. Il semblerait qu’il lui soit reproché d’avoir à de trop nombreuses reprises critiqué avec véhémence les décisions de l’arbitre. Le président de Biarritz a donc été reconnu responsable de “Contestation des décisions des officiels de match” et il est suspendu deux semaines avec “interdiction d’accès au banc de touche, aux vestiaires d’arbitres, aux vestiaires des joueurs, au terrain et aux couloirs d’accès à ces zones“, il est en outre sanctionné d’une amende de 20 000 euros, dont 10 000 euros assortis du sursis. La commission de discipline précise “cette interdiction sera applicable lors du prochain match officiel à compter du coup d’envoi de la rencontre jusqu’au coup de sifflet final.”

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Rugby Pro D2 ( Vannes ) : L'international Argentin Bruni trouve le rugby français plus stratégique.

Interviewé sur le site Officiel du Club de Vannes , l’international Argentin Rodrigo Bruni  compare le rugby Argentin avec celui pratiqué en France et déclare ” Immédiatement me reviennent en tête les matches France-Argentine des Coupes du monde 2007 (victoire 17-12 de l’Argentine) et 2019 (victoire 23-21 de la France). […]