Paris battu, Pau et le Racing 92 en profitent

Leader invaincu avant cette journée de reprise, le Stade Français a perdu dimanche son invincibilité à Bayonne (16-3) et également la tête du Top 14 désormais occupée par un duo, Pau et le Racing 92, tous les deux vainqueurs à l’extérieur.

La coupure Coupe du monde n’a donc pas fait les affaire des Soldats Roses. En quête d’un quatrième succès en quatre journées, les Parisiens ont perdu le fil et leur rythme sur la Côte basque, incapables de répondre aux Bayonnais toujours portés par le pied efficace de Camille Lopez.

Ce revers des joueurs de Laurent Labit et Karim Ghezzal, présents sur place sans être encore actifs, profite à deux de leurs dauphins avant cette journée, Pau et la Racing 92, qui se déplaçaient également mais sur la Côte occitane.

Malmenée en début de match par le dernier Perpignan, la Section s’est parfaitement ressaisie dans un match aux allures de porte-ouvertes (39-24) avec huit essais comptabilisés au total dont cinq pour les Béarnais qui n’avaient plus gagné loin du Hameau depuis le derby contre Bayonne disputé fin mars à Anoeta à Saint-Sébastien.

Les Catalans, qui ont sauvé l’honneur par leurs jeunes du cru Lucas Velarte (doublé) et Posolo Tuilagi (1 essai), sont plus que jamais dans le dur après ce quatrième revers de rang sans aucun point marqué.

– Ninashivili, détonateur du LOU

Les Franciliens de Stuart Lancaster, attendus par Montpellier, ont fait montre d’un beau réalisme pour s’imposer logiquement dans le sillage d’un Donovan Taofifenua en jambes (19-16). Seul bémol, ils ont laissé échapper le bonus offensif à l’ultime seconde qui aurait pu leur permettre de prendre seuls la tête du classement.

Les deux autres rencontres de ce dimanche après-midi ont vu deux bonus offensifs distribués à Toulon et à Lyon. A Mayol, le RCT de Charles Ollivon et Gabin Villière (1 essai) n’a pas fait de détails pour terrasser Oyonnax (41-7), promu trop indiscipliné (2 essais de pénalités concédés) pour rivaliser.

A Gerland, le LOU, à l’entame compliquée devant Clermont (0-13, 16), a superbement réagi pour s’imposer (41-22) avec le Géorgien Davit Ninashvili, performant avec sa sélection lors du Mondial-2023, en détonateur avec un doublé et des courses très tranchantes. De retour de Coupe du monde, Baptiste Couilloud a lui aussi participé au festival rhodanien (1 essai).

A la tombée du jour, le champion d’Europe La Rochelle a l’occasion d’équilibrer son bilan victoires-défaites lors de la réception de Castres, un adversaire auquel il avait passé 85 points en cumulant l’aller et le retour la saison dernière.

En clôture de cette journée de reprise, le champion de France Toulouse accueille Bordeaux-Bègles de Yannick Bru, son ancien talon et capitaine dans un derby de la Garonne avec seulement cinq mondialistes alignés dont les Français Peato Mauvaka et Sipeli Falatea.

© 2023 AFP

Sexy Rugby : Boutique Rugby